L'agrément

Bon à savoir avant de demander un agrément

En faisant les démarches pour obtenir l'agrément d'assistant(e) maternel(le), vous vous engagez dans une profession à responsabilités vis-à-vis des enfants et des parents. Vous êtes seul(e) responsable de l'accueil des enfants. L'agrément est donné à titre individuel et cette mission ne peut être déléguée.

Les conditions requises :

  • Avoir la nationalité française, être un ressortissant d'un pays membre de l'Union européenne, de l'Espace Economique Européen ou titulaire d'un titre de séjour en cours de validité autorisant l'exercice d'une activité professionnelle.
  • Ne pas avoir fait l'objet de condamnation pénale incompatible avec l'exercice de la profession.
  • S’il manque une de ces 2 obligations, la demande d’agrément n’est pas instruite et rejetée immédiatement.

Pour sa professionnalisation, l’assistant(e) maternel(le) bénéficiera d’une formation de 126 heures dont 66 heures avant l’accueil du 1er enfant.

Aucune prérogative liée à l’âge ou au statut familial n’est requise pour l’exercice de la profession d’assistant(e) maternel(le). Le fait d’avoir ou non des enfants n’a pas d’impact sur l’attribution de l’agrément.

L’agrément peut être délivré quel que soit le niveau d’études des candidats. Il vous sera simplement demandé de maîtriser de la langue française et de jouir d’une bonne condition physique. Il vous appartient aussi de respecter les règles de sécurité, ainsi que les règles de la profession, notamment en matière de discrétion professionnelle. Il est interdit de divulguer à quiconque les informations dont vous pourriez avoir connaissance dans l’exercice de votre profession, concernant la vie privée de l’enfant accueilli ou celle de sa famille. Cette obligation s’applique au quotidien, en tout lieu et à l’ensemble des membres de votre famille (conjoint, enfants…). La révélation à un tiers d’informations recueillies au cours de votre activité pro­fessionnelle peut être considérée comme une faute grave et justifier une rupture de contrat, sans délai de congé ou d’indemnité, ainsi qu’un retrait d’agrément.